Du bon usage du mail…

Le mail, ou courrier électronique ou encore courriel, a pris une importance incroyable dans notre vie ces dix dernières années. A tel point qu’aujourd’hui, on donne plus facilement son mail que son numéro de téléphone aux personnes que nous rencontrons et avec qui nous souhaitons garder le contact.

Le mail possède sur le téléphone l’avantage, non négligeable, de ne pas êtreintrusif puisqu’il est possible de consulter « sa boite mail » librement à toute heure du jour et de la nuit si, et uniquement si, on souhaite lire son mail, à contrario du téléphone qui peut sonner inopinément quand on s’y attend le moins. Le courrier électronique a réellement vu le jour en 1971 sous les doigts d’un ingénieur dénommé Ray Tomlinson employé de BBN, une société privée basée à Cambridge qui travaillait en collaboration avec le département de la défense américaine.Bien entendu, je vous passe les détails techniques de la mise en place de ce programme de messagerie, ce serait long, fastidieux et vous pourriez tout aussi bien en trouver tous les détails sur le net, à votre convenance.

Ce concept de messagerie électronique servait donc au départ à échanger des informations entre les différentes bases militaires, puis son utilisation s’est avérée d’une grande utilité commerciale jusqu’à ce que le plus grand nombre se l’approprie via le programme d’AOL en 1993, puis Nescape Navigator les années suivantes.

Autres temps, autres moeurs et il faut bien que l’usage s’adapte a ce nouvel outil qui bouscule les codes typographiques et les formules alambiquées en vigueur sur un courrier papier. Quoiqu’il en soit, il existe cependant quelques règles de politesse et de correction qu’il serait bon de ne pas oublier comme dans toute correspondance digne de ce nom.

 – Un mail comporte un mot d’ouverture (bonjour, hello, coucou…) qu’importe ce mot mais il évite d’être sec et péremptoire.

 – Un mail comporte également une formule de politesse et une signature, ce n’est pas parce que votre adresse signifie que c’est vous qui l’avez envoyé, qu’il ne faut pas le clôturer correctement même par une allocution simple (A bientôt, à très vite, bises, bien à toi…).

 – Un mail c’est un écrit et tout écrit se doit d’être respecté, on évitera donc, autant que faire ce peut, les fautes d’orthographe à répétition, les onomatopées stupides et le « langage texto » illisible et souvent dénué de sens…n’hésitez pas à vous relire, la vitesse est un mauvais réflexe surtout en matière de communication.

 – Un mail peut être, très facilement, transféré à n’importe qui, il faut donc faire attention à ce que l’on écrit et garder à l’esprit que « Verba volent, Scripta manent » (les paroles s’envolent mais les écrits restent).

 – Enfin, et ce n’est pas la plus petite de ses règles : quand quelqu’un prend la peine de vous écrire, prenez la peine de lui répondre !!!! même laconiquement ! ne pas répondre à un mail, même pour dire qu’on l’a bien reçu, est d’une incorrection incroyable ! un manque de politesse impardonnable !

Servez-vous donc de votre messagerie pour communiquer, vous gagnerez du temps et dans un souci éco-citoyen, vous économiserez du papier, mais faites-le avec toutes les précautions d’usage en n’oubliant jamais que c’est à quelqu’un que vous vous adressez et non pas à une machine.Humaniser l’écrit est aujourd’hui plus qu’indispensable à l’heure d’une technologie qui parfois nous dépasse, sachons rester ce que nous sommes : Humains !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s