Je n’ai plus envie de lire !?

Durant des mois, je n’ai plus pu toucher un livre. Mais que se passait-il donc ?? Moi qui lit pourtant beaucoup habituellement, là, soudain, plus rien ! plus d’envie, plus d’élan, plus d’énergie. J’entends « ha ça passera », « ça arrive », « il faut se respecter », « ça reviendra il faut pas se forcer »… N’empêche que, pour moi, c’était une petite souffrance que de ne plus pouvoir ouvrir un livre et aller au-delà du 1er chapitre… Je parle de lire pour le plaisir bien entendu ! Je vivais une véritable « panne de lecture ». Le cerveau à l’arrêt ! Incapable de me concentrer deux minutes. Je prenais mon téléphone et je passais d’une info à une autre jusqu’à 23 h où je me disais que là vraiment il fallait dormir et laisser le téléphone tranquille. Je le posais alors… juste à côté du livre que j’avais préparé pour ma lecture du soir !! Et moins je lisais, et plus je me culpabilisais, et plus je me fustigeais intérieurement de ne pas savoir décrocher de mon téléphone… Une certaine honte s’emparait de moi. Je peux me justifier en disant que j’ai rencontré quelques soucis de santé, des angoisses, du stress, des moments de difficultés et beaucoup de travail qui prenaient toute ma disponibilité… Bref, tout un ensemble de choses qui pouvaient expliquer cet étonnant détachement. J’ai laissé les choses se faire durant des mois et puis, là, durant l’été, alors que le temps ralenti un peu, je pris le premier livre qui me tombait sous la main. Un polar (« Code 93 » d’Olivier Norek ed. Pocket) en me disant que ça n’irait pas loin. Mais je l’ai dévoré !! Totalement ! et soudain l’envie de lire revint ! La mécanique de l’esprit était en marche ! Alors je me suis promis de vous faire une petite liste de recommandations, basées sur mon expérience personnelle, si vous aussi vous traversiez un désert littéraire :

1 – Tout d’abord, éloignez de vous votre téléphone, mettez-le en silencieux pour ne pas être tenté de répondre aux nombreuses sollicitations générées par des notifications incessantes. (Le mieux, du reste, est de couper toute notification habituellement, ce qui laisse tout le loisir de consulter ses mails et ses textos quand on en a envie et non pas parce que cette bestiole nous siffle…). À noter ici que je ne plaide pas pour une ascèse numérique, loin de là, juste apprendre à ne pas se laisser envahir et à maîtriser son utilisation (mais c’est un autre débat).

2 – Ne forcez pas votre lecture ! Si le livre ne vous plaît pas, prenez-en un autre. Personne ne vous oblige à finir un livre dont l’histoire ne vous touche pas et avec lequel vous n’êtes pas bien.

3 – Ménagez-vous des temps rien que pour vous, des temps « juste pour lire » ! 1 h ou 2 h ou votre soirée qu’importe, mais dites-vous « ce soir c’est lecture » et demain vous ferez autre chose peut-être, mais cette soirée-là sera la vôtre.

4 – Lisez ce qui vous fait envie et non pas parce que le livre vient de sortir ou que l’auteur est à la mode et que tout le monde en parle. Lisez ce que vous avez envie de lire. Ne vous sentez pas coupable de ne pas aimer un livre qui remporte un succès de librairie. Je me suis aperçue que je me créais souvent un stress parce que je me forçais à lire ce qui venait de paraître, mais tous les jours des livres sortent et c’est la course pour arriver à lire ce qui vient de sortir, ça n’arrête pas ! Entre la rentrée littéraire, le Goncourt, le Renaudot, les livres de l’été, les livres recommandés par les chaînes de télévision etc. L’année dernière, j’ai visité deux salons du livre, et je suis revenue avec les bras chargés d’ouvrages, mais je n’en ai lu que la moitié pour le moment !! Ça me désespérait et j’ai décidé alors de ne plus me mettre de pression inutile. Il faut se sentir libre !

5 – Faites-vous plaisir ! La lecture doit rester un plaisir avant tout. Si on lit par obligation (voir le conseil n°4) la lecture se fera sans élan et vous aurez donc beaucoup de mal à avancer dans le récit et vous finirez pas laisser tomber le livre. Si vous aimez un style, un auteur : lisez-le !

6 – Non, non et non ! le manque de temps n’est pas une excuse ! On peut lire à tout moment de la journée ! dans les transports, en attendant le bus, en déjeunant et même en marchant ! Je me souviens avoir lu « les Rois Maudits » (Maurie Druon) en allant au bureau. Certes, il faut bien connaître son parcours et éviter les poteaux, mais c’est toujours possible !

7 – Mettez en place des habitudes de lecture. Un lieu, un coin chez vous que vous aimez bien, une lumière qui vous plaît, un bon fauteuil, un plaid, un thé, un café, une limonade… qu’importe, il faut que vous soyez suffisamment bien pour avoir envie d’y revenir et que ça devienne votre lieu habituel de lecture. Même si ce n’est pas chez vous !! Ce peut être un café, un parc… là où vous vous sentez bien. Votre esprit sera alors plus concentré, plus apaisé et donc plus disponible.

8 – Ayez toujours un livre sur vous ! un livre où une liseuse, mais soyez prêt à sortir votre livre dès que vous avez un moment ! Si le livre est loin de vous (à l’étage, oublié au bureau, au fond du couloir, etc.) vous aurez moins d’élan. Il faut savoir tricher avec soi-même !

Voilà, finalement ce n’est pas compliqué de s’y remettre.

L’effort est minime alors que le plaisir est grand !

Bonne lecture à vous tous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s